logo

Webdispo BLOG – Le blog de l'agence Web -blog de l'actualité et tendances Web 2.0

Le Blog de l'agence Web

Netdisaster Pour Détruire Le Web

Non, mais vous m’avez cru ?

Juste pour vous défouler sur des sites qui ne feront jamais partie de vos Bookmarks, Netdisaster servira bien à occuper quelques minutes de votre temps.

On peut s’en servir par exemple comme écran de veille.

Un site inutile, mais sympa quand même !

L’Entreprise Algérienne Et La Création De Son Site Web.

Aujourd’hui, je vais aborder un problème dont souffrent la grande majorité des agences Web en Algérie (pour ne pas dire toutes), je veux parler de la disponibilité des clients et de leurs aptitudes à préparer un cahier de charges.

Franchement, je ne comprends pas pourquoi un client vous demande de lui créer son site Web, vous signe un bon de commande, alors qu’il n’a même pas Internet dans ses bureaux ! encore plus grave il vous Continue reading

Google NoteBook, Notez Différement !

Il y a environ deux mois, j’avais découvert Google NoteBook, un service Google permettant d’avoir un Bloc-Notes en ligne version Ajax moyennant un compte GMail. Après deux mois d’utilisation, je vous livre aujourd’hui mon point de vue.

Google NoteBook impressionne tout d’abord par sa facilité d’utilisation, l’interface est soignée et agréable à voir, les informations sont faciles à trouver.

Une des fonctionnalités qu’on ne trouve pas dans un Bloc-Notes habituel : Un éditeur de texte afin de personnaliser ses notes (Couleurs, Tailles, Liens, Soulignements..).

Ajouter des notes est un jeu d’enfant grâce à Ajax, elles se présentent sous formes de cellules ordonnées par Date, on peut bien évidement changer l’ordre avec un simple Glisser/Déposer, ce qui m’a aidé le plus dans mon travail, c’est le fait de créer plusieurs bloc-notes où peuvent être classifiées les notes par type, par date ou par catégories par exemple. L’ajout de commentaires sur chaque note est bien entendu possible.

Une autre option permet de partager ses bloc-notes avec ses amis ou collègues afin de se partager les tâches par exemple.

Et enfin, et c’est le plus intéressant, une extension FireFox peut être téléchargée et installée sur le célèbre navigateur pour noter tout ce qui vous fait envie dans une page, par une simple selection sur le texte et un clique droit, vous pouvez noter le texte en question.

Une version mobile pour Smart phones est également disponible.

Ce service de Google m’ammène à me poser quelques questions quand même : Le stylo et le bloc-notes traditionnels, vont-ils disparaître ?

Surtout que dans quelques années, la mobilité sera à son paroxysme, on utilisera de plus en plus des services en ligne, le bon vieux papier risque d’en prendre un coup !

PCNames Réinvente la Recherche des Noms de Domaine

PCNames Utilise AJAX Pour la Recherche des Noms de Domaines

Je viens de découvrir récemment PCNames, un service qui nous facilite grandement les choses dans la recherche de noms de domaines. Trouver rapidement la disponibilité d’un nom de domaine devient un jeu d’enfant grâce à son moteur de recherche écrit en AJAX.

Contrairement à d’autres services, il n’est pas nécessaire de cocher une longue liste d’extensions, il suffit simplement de saisir le nom de votre site par exemple, et les résultats s’affichent instantanément dans 6 extensions principales avec le statut du domaine (Libre ou Réservé) et bien évidement un bouton « Whois » pour les domaines réservés.

 

 

Le Groupe De Rock Radiohead Vend Son Nouvel Album Sur Le Net

Radiohead, le groupe anglais célèbre pour sa musique nerveuse et parfois violente, a créé l’événement cette année en décidant de se séparer de son label et de vendre l’album sur le Net, et uniquement sur le Net.

L’esprit de cette initiative et de laisser le choix à l’internaute de fixer le prix de l’album, il peut donc décider d’acheter cet album sur le net pour un montant allant de 0,01 £ à 100 £. Une idée pleinement 2.0.

L’album est sorti en fait le 10 Octobre, et à ce jour, on peut dire que le bilan est assez satisfaisant, vu que le groupe revendique plus de 2 millions de téléchargements.

Le groupe a en fait décidé de faire confiance aux fans et internautes en leur laissant le choix du prix de l’album, une stratégie plutôt ingénieuse qui entre pleinement dans la nouvelle vague Web 2.0, le but ultime était justement d’occuper un autre terrain qui est le net et justement attirer une nouvelle population en quête de nouveautés musicales.

Pour info, cette initiative leur a permis de retrouver un nouveau label

Jérôme Kerviel, Le Trader Qui a Fait Perdre 5 Milliards de Dollars à la Société Générale

Trader, terme anglais définissant un métier, métier qui donne une image flatteuse d’un Golden Boy qui brasse de l’argent et qui prend sa retraite à 35, 40 ans épuisé par le stress.

Cette fois, l’histoire est étonnante. Jérôme Kerviel, 31 ans Trader pour le compte de la Société Générale, est à l’origine d’une perte de 4.9 milliards de Dollars à son organisme employeur.

L’astuce de cette fraude, disons que personne ne la connaît exactement pour le moment à part l’intéressé lui même, mais l’idée générale est que ce dernier c’est servi de ses connaissances dans le contrôle des opérations internes de la Société Générale pour faire des opérations à haut risques à l’insu de ses supérieurs hiérarchiques, opérations qui ont été un véritable fiasco financier à l’origine de la perte de près de 5 Milliard d’Euros.

Ce qu’on sait de lui c’est qu’il a déjà travaillé dans le contrôle contre la fraude financière, et comme les spécialistes ont si bien dit: « Il est plus facile pour un serrurier d’ouvrir une porte fermée qu’un simple cambrioleur »

Il faut souligner aussi que le Trader, Jérôme Kerviel n’a tiré aucun profit des 4.9 Milliards d’Euros qu’il a fait perdre à sa banque, qu’il c’est livré de lui même à la police et qu’il est en garde à vue à la brigade financière en ce moment même. Les premières déclarations dans les coulisses du parquet de Paris disent qu’il est « collaboratif » et est « prêt à s’expliquer ».

A noter que la Société Générale a déposé un plainte conte Jerome Kerviel pour « faux et usage de faux » et « atteinte au système de traitement automatisé des données » et qu’un petit porteur à porté plainte contre X pour « escroquerie », « Abus de confiance », « faux et usage de faux », « Complicité et recel »

Affaire à suivre…

Une Nouvelle Disposition d’Affichage de Résultats en Test Chez Google

L’empire du Web Google est en train de tester une nouvelle disposition d’affichage des ses résultats de recherches.

Google teste une nouvelle disposition des résultats de recherche

En effet, comme vous le voyez dans l’image ci-dessus, l’affichage des résultats sera réparti en deux colonnes regroupant Cinq sites par colonne.

Mon avis sur ce nouvel affichage des pages de résultats est que c’est assez intelligeant d’exploiter l’espace vide qui reste au milieu de la page des résultats des recherches, car je trouve qu’avec cette nouvelle disposition, tous les résultats sont mieux mis en évidence qu’avant.

La tache d’huile sur cette nouvelle innovation est que les sites qui s’affichent en 6ème et 7ème position sont plus avantagés que ceux qui s’affichent en 3ème, 4ème ou 5ème position. Franchement, dans cette nouvelle disposition je préférerais que mon site soit classé en 6ème position plutôt qu’en 5ème ou 4ème position. Mais, disons plutôt que ce n’est qu’en période de tests et faisons confiance a Google.

Donc, affaire à suivre…

Le Web 3.0 ? Déjà ?

Oui c’est bien vrai, on entend à peine parler du Web 2.0 (Surtout en Algérie), et voilà que le Web 3.0 fait déjà parler de lui.

En fait, le terme est apparu pour la première fois début 2006, il a commencé à se généraliser vers la fin de l’année, et a connu un franc succès avec l’organisation de journées sur l’évolution du Web et particulièrement sur le Web 3.0.

Que peut-on dire alors sur le Web 3.0 ? Pas grand chose à mon avis, vu que les spécifications n’ont pas été exactement cernées jusqu’à présent, les définitions du Web 3.0 sont toujours débattues et des conférences réunissant des entrepreneurs, capitaux-risques, journalistes et développeurs sont organisés un peu partout, mais essentiellement aux USA.

Certains voient le Web 3.0 comme une évolution du web en une base de données accessible non pas par des navigateurs, mais par des applications comme les widgets par exemple. On peut citer comme exemple Google Desktop Gadjet, un panel à mettre dans le bureau où sont configurés plein de services comme les flux RSS, météo, musique, TV et tout cela sans le navigateur.

D’autres caractéristiques sont attribuées au Web 3.0, comme la conformité stricte aux standards du W3C, l’indépendance de tout type de supports et de système d’exploitation.

D’autres voient le Web 3.0 comme étant une évolution du web permettant à l’utilisateur de créer son propre réseau, donc il ne génère pas seulement le contenu comme dans le Web 2.0, mais il contrôle aussi le support pour le diffuser.

Je ne sais pas où va tout cela, mais je peux vous dire que le Web avance à vitesse grand « V » jusqu’à laisser à l’utilisateur les pleins pouvoir sur la toile.

Affaire à suivre alors !

NetVibes Gagne Le Prix De « Meilleure Startup Internationale »

 

NetVibes

Le célèbrissime service 2.0 « Netvibes » vient de remporter le prix Crunchie, un titre décerné par TechCrunch. Une victoire tout à fait logique vu la stratégie d’investissement de la startup et la levée de fonds extraordinaire en 2006 de 12 Millions €. Bien que les concurrents étaient de taille, Last.fm par exemple, Netvibes a su se démarquer des autres startups par une incroyable vision du Web 2.0, un service toujours aussi performant et une évolution quasi-unique.

Pour ceux qui ne connaissent pas Netvibes, c’est un ensemble de services regroupés dans une seule page que l’internaute peut personnaliser à son goût. Il peut donc en ayant simplement et gratuitement un compte chez Netvibes réorganiser la page d’accueil du site en y ajoutant les services auxquels il fait appel quotidiennement (Consultation des mails et téléchargement POP, lecture de flux RSS, météo, recherche sur le web, bookmarks, facebook, Gmail….). L’internaute aura donc une seule page regroupant tous les services qu’il aura choisi répartis dans des onglets.

Espérant que Netvibes aura beaucoup d’utilisateurs algériens, j’en suis un en tous les cas, et petite appréciation personnelle, j’adore leur devise : « (re)mix the web »; un message qui démontre clairement le service.

 

 

Choisir Son Nom de Domaine: Ce qu’il faut éviter.

Contrairement à ce que presque tout le monde crois, le choix du nom de domaine est très important dans le lancement de tout type de projet Web, et même pour les sites d’entreprises.

Tout d’abord, il faut faire son maximum pour que le nom de domaine ne contienne pas le fameux tiret « -« , car un domaine c’est aussi une marque, et une marque doit être facile a prononcer, comme ça le nom de domaine circulera plus rapidement et facilement sur le marché.

Ensuite, il y’ a les fameux « www.machin-fr.com », ou « www.truc-dz.com », je n’ai jamais été d’accord avec ce type de noms de domaines, parce que je trouve que sous l’ère de la mondialisation, il est inadmissible pour un acteur de la toile « internationale » de limiter son champ d’action sur un territoire aussi restreint qu’un pays, surtout quand il y’a du potentiel. Et dans le cas ou le nouveau site vise le marché d’un pays bien précis, par exemple l’Algérie, il serait préférable de nommer le site « www.machinalgerie.com »

Et pour finir, il ne faut jamais choisir un nom de domaine qui sois long, ça ne fera que mener votre projet vers un quasi-échec.

Pour l’anecdote, il y’a même un Webmaster qui a réservé un nom de domaine vraiment pas évident pour expliquer la leçon (oui, je sais Riad que je t’ai saoulé avec ça !!). Je vous file l’URL: http://www.fautvraimentetreconpouravoiruneadresseinternetaussilongue.com