logo

Webdispo BLOG – Le blog de l'agence Web -blog de l'actualité et tendances Web 2.0

Le Blog de l'agence Web

Microsoft lance Windows Server 2008 en Algérie

Windows Server 2008

Quelques jours après son lancement aux USA, Windows Server 2008 a été lancé hier en Algérie. Pour fêter l’évènement, Microsoft Algérie a réuni hier à l’hôtel El-Aurassi ses partenaires ainsi que quelques professionnels des NTIC. SQL Server 2008 et Visual Studio 2008 ont été lancé par la même occasion.

Il faut dire que ce mois de mars a été chargé en évènements pour le géant du logiciel, d’abord par le lancement de la version SP1 de Windows Vista qui au passage ne rencontre pas un grand succès, aussi, le lancement du télescope mondial qui permet d’explorer tout l’univers et bien sûr le lancement mondial de Windows Server 2008.

Mais ce n’est pas tout, la commission européenne a encore une fois infligé une amende record de 900 millions € à l’éditeur de RedMond pour abus de position dominante, quelques jours après, un communiqué de Microsoft promet de publier un catalogue documentaire de près de 20 000 pages sur son produit phare, le Windows.

Mais la nouvelle qui m’a le plus inquiété, c’est ce qu’a déclaré le PDG de Microsoft Algérie, M.Samir SAÏD. Selon lui, 100 % des logiciels destinés à l’opération Ousratic sont piratés, ce qui est plutôt grave pour une opération de cette ampleur lancée par l’état et qui avait pour ambition d’équiper 6 millions de foyers avec un PC et une connexion à Internet. Doit-on croire les dires du PDG ?

Quoi qu’il en soit, on pourrait considérer le prix des licences Windows, ce qui va forcément se répercuter sur le prix d’un PC, l’état a fait semblant de ne pas le remarquer, mais en signant des partenariats avec les commerçants de matériels informatique dans l’opération Ousratic, il savait d’avance qu’on allait un jour poser le problème du piratage. Microsoft en souffre financièrement, mais elle assure qu’elle reste pleinement derrière cette opération (Une ruse marketing ?)

Mais Microsoft ne fait pas aussi le nécessaire pour baisser le prix des licences Windows, ça reste toutefois juste un appel au secours, mais tant qu’il n’y aura pas des lois anti-piratage et des moyens de répression, Microsoft ne s’en sortira jamais en Algérie, peut être même pas avec les entreprises.

Partager cet article :

Laisser un commentaire