logo

Webdispo BLOG – Le blog de l'agence Web -blog de l'actualité et tendances Web 2.0

Le Blog de l'agence Web

Archives du mot clée: Web algérie

Webdispo a 9 Ans Aujourd’hui

Comme le temps passe vite quand l’aventure est belle. Elle tire sa beauté de sa difficulté. Aujourd’hui, Webdispo a 9 ans. Nous sommes tous heureux d’être présents et compétitifs dans le marché du web, un marché très difficile en Algérie, mais le plaisir demeure entier.

Nous sommes toujours fiers de servir le web algérien et d’être à l’écoute de l’évolution de la technologie et des clients.

Longue vie à… Webdispo_logo

Bonne Année 2011

Pas de nouvelles, bonnes nouvelles dit l’adage. Ce n’est pas le cas pour nous. Cela fait plus d’une année que l’agence n’a pas posté, et cela va sans dire que la tempête a été rude, très rude même, plus que vous ne pouvez l’imaginer. Résultat: Webdispo S.A.R.L est toujours là.

On aura tout connu en cette année 2010. A commencer par un début des plus prometteurs en décrochant un marché avec l’une des plus grandes et importantes sociétés au niveau national (vous en saurez un peu plus très prochainement), en passant par une période dramatique personnellement et professionnellement, ou nous n’allons pas nous étaler, et en bouclant l’année à la manière d’une fin de course marathonienne.

Ceci dit, l’envie, l’ambition et le challenge sont toujours là, et nous faisons en sorte de vite rebondir tout en visant plus haut que jamais auparavant. L’année 2011 va commencer par une campagne de recrutement pour plusieurs postes dont nous posteront un article dessus en temps voulu et s’étalera ensuite vers un élargissement de ses domaines d’activité tout en restant spécialisé dans le web bien sur.

Pour finir, en tant que General Manager de Webdispo S.A.R.L, je tiens à remercier du plus profond de mon cœur et d’une manière personnelle tous ceux qui étaient là durant ma traversée du désert. Cette année 2010 m’a fait connaitre des femmes et des hommes sur qui on peut compter … malgré tout.

Tous nos vœux de bonheur pour 2011 et nous vous souhaitons beaucoup de passion pour tout ce que vous faites.

Webdispo devient SARL Webdispo

C’est officiel, Webdispo n’est plus l’agence nommée par une personne physique mais devient SARL (Société A Responsabilité Limitée). En effet, après tant d’années de sacrifices et d’acharnements, nous avons décidé de passer sous cette nouvelle forme juridique afin jouer dans la cour des grands. On sait que ça ne va pas être qu’une partie de plaisir, ce sera dur mais nous avons survécus à pire et puis les meilleurs jours du Web sont à venir, donc relevons nos manches.

En parlant de survie… j’espère bien que je survivrai à la bureaucratie algérienne dans les prochains jours.

L’Entreprise Algérienne Et La Création De Son Site Web.

Aujourd’hui, je vais aborder un problème dont souffrent la grande majorité des agences Web en Algérie (pour ne pas dire toutes), je veux parler de la disponibilité des clients et de leurs aptitudes à préparer un cahier de charges.

Franchement, je ne comprends pas pourquoi un client vous demande de lui créer son site Web, vous signe un bon de commande, alors qu’il n’a même pas Internet dans ses bureaux ! encore plus grave il vous Continue reading

Le Démarrage du Web 2.0 en Algérie (2)

Je reprends l’article que j’ai eu la joie de développer hier, et qui concerne le Web 2.0 en Algérie avec le souci de le finir cette fois. Je pense que le secret de la réussite de chaque produit à travers le monde à part la qualité de celui là (j’y reviendrais dans un prochain poste), reste son impact qu’il a eu dans la société et cet impact là, on ne peut l’avoir qu’avec de la publicité (sur les journaux, magazines, panneaux publicitaires, brochures…etc.)

Dans le Web, c’est pareil… et la loi s’applique encore plus sous l’ère du web 2.0, si on construit un site pour qu’il ne soit pas visité plus tard, quel en serait le but? ce que le marché du Web algérien tarde à comprendre, c’est que l’Internet est un média, tout comme la télévision ou la radio ou un journal, seulement c’est au propriétaire de ce « journal »(site) de décider, s’il doit vendre son journal aux passants de son quartier, dans toute sa ville, dans tout son pays ou bien au monde entier.

Pour en revenir au principal, on a beau construire un bon site Web 2.0 avec un concept original, mais si on ne fait pas la promotion nécessaire de ce site là, c’est comme si on n’avait rien fait, surtout que l’idée principale de cette nouvelle tendance repose sur le fait que le contenu est géré par l’internaute. Alors, s’il n’y a pas d’internaute, il n’y a pas de site Web et encore moins un site 2.0

J’aimerais en venir aussi à un autre volet, la formation. Etant la base de toute réussite dans le Web, je trouve que ce marché là n’est pas assez exploité en Algérie. On trouve des formations sur tout, mais pas sur le webmastering, le webdesign, le développement Web ni dans l’administration système. Je me console en me disant que le marché du Web en Algérie n’est pas encore mature pour ça et que ça viendra bientôt, je l’espère en tout cas.

Dernièrement, j’ai eu connaissance de l’ouverture d’une école « que je tairais le nom » qui forme dans le domaine du Web, j’ai été surpris de voir que même le site Web de cette école est plein de bugs, je ne vois pas comment vont ils former les webmasters de demain !

En parlant de la formation, inutile de souligner que jusqu’a maintenant en Algérie, il n’y a même pas eu de colloque ou de journée ni dans l’université ni dans quelconque hôtel, exposant ou traitant du Web 2.0…en 2008.

Le Démarrage du Web 2.0 en Algérie (1)

Depuis quelque temps, je commence à remarquer l’évolution du Web en Algérie. La tendance du Web 2.0 commence a se propager, les agences Web (surtout à Alger) comprennent peu à peu qu’ils doivent s’adapter à la nouvelle logique, celle d’évoluer ou mourir.

Tout à l’heure, pendant que je faisais le « futzer » ( je reviendrais plus tard sur la définition de ce terme), je suis tombé sur un site Web 2.0 algérien et j’avoue que j’ai été agréablement surpris, car en dépit du fait qu’on a toujours 7 à 8 ans de retard par rapport à L’Europe en matière de NTIC (Nouvelles Technologies de l’Information et de la Communication) cette fois notre retard n’est que de 2 ans ! n’empêche qu’on est toujours en retard sur plusieurs points essentiels au développement du Web en Algérie, et qui ne nous permettront jamais d’avancer à grand pas comme le fait le reste du monde, je peux citer comme exemple le volet juridique du Web (je ne le dirais jamais assez) qui est un point de base dans tous les pays du monde… sauf en Algérie.

Alors, il faut se poser la fameuse question: Qui est ce qui bloque le marché du Web en Algérie? ou plutôt qui est ce qui fait que le marché du Web en Algérie n’est pas assez couvé juridiquement contre toutes sortes de dérives? à mon avis « personne », oui je dis bien personne… je pense que personne parmi les faiseurs de lois n’est au courant de ce qui se passe réellement dans le Web, de son évolution, des nouvelles tendances, parce que les faiseurs de lois en Algérie sont généralement tous des quinquagénaires endurcis en diplomatie.

Bref, ce qu’il faut retenir de ce billet, c’est que les politiques Algériens doivent consulter les acteurs du Web en Algérie afin de faire voter des textes de lois qui feront (re)partir le Web en Algérie du bon pied.

Pour ce qui est du nouveau terme « futzer », j’ai laissé sa définition à la fin afin que vous lisiez tout l’article… hi hi, et ce terme là signifie « celui qui perd son temps » et il s’applique aux acteurs du Web qui discutent souvent en messagerie instantanée (sa me fait penser à quelqu’un…lol), surfent sur le Web sans but précis, sans avoir une recherche spécifique à faire, ni une information particulière à avoir et ce qu’il apprend est généralement inutile, au détriment de l’efficacité dans le travail. Tout Webentrepreneur à un « futzer » caché en lui.

Pour finir, dans le billet complémentaire de cet article, je mettrais l’accent sur l’importance du référencement dans le développement du Web en Algérie ainsi que de la formation.